Bricolage : comment choisir les bons rivets ?

59

Afin d’être un bricoleur hors pair, vous devez posséder le matériel adéquat. S’il est vrai qu’un as du bricolage doit savoir bien manier les outils, il doit surtout être bien équipé. Pour assembler deux supports par exemple, vous aurez besoin d’un rivet. Le rivet est un outil de fixation mécanique permanent. Il est composé d’une tige de forme cylindrique dotée de deux extrémités : l’une représente la tête tandis que l’autre est la partie qui doit être aplatie et écrasée. Pour obtenir un rivetage performant, il est nécessaire de choisir les bons rivets. Quels sont les critères à prendre en compte pour bien sélectionner les rivets ?

Apprenez à connaître les différents types de rivets

Le rivetage est une technique qui présente de multiples avantages. En effet, il permet d’assembler plusieurs types de matériaux à un coût réduit. De plus, les rivets sont des outils faciles à manipuler. Dans les magasins ou sur Internet, on en trouve plusieurs types.

Le premier type de rivet que vous pourrez choisir par exemple est le rivet aveugle ou encore rivet étoilé. L’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le rivet étoilé est qu’il s’agit du modèle le plus utilisé par les bricoleurs. Et pour cause ! Il est très pratique et économique. Avec le rivet étoilé aveugle, vous n’aurez pas besoin d’avoir accès aux deux côtés de l’assemblage. La tige de ce rivet se casse de manière automatique après le blocage, ce qui permet à l’outil de bien rester à sa place.

Vous pouvez également opter pour un rivet multi-serrage. Ce modèle présente le gros avantage de pouvoir être utilisé pour plusieurs épaisseurs. Il s’agit donc du rivet idéal pour sertir les trous mal percés et diminuer le nombre d’outils à acheter. Le second avantage de ce type de rivet est qu’une fois le rivetage fini, la tête est conservée. De fait, l’outil reste étanche au ruissellement d’eau. Le seul hic que vous pourrez constater au cours de l’usage de ce modèle est qu’il a une résistance mécanique légèrement inférieure à celle du rivet étoilé.

Vous aimerez aussi :  Les principales règles pour entretenir une tronçonneuse

Pour sertir les matériaux tendres et fragiles comme le bois, la mousse, le plastique, le caoutchouc ou la fibre de verre, vous pouvez utiliser le rivet éclaté ou le rivet pétale. Ces outils disposent d’une ouverture en forme de parapluie à 4 branches ou de pétale à trois branches, ce qui garantit une meilleure répartition de la charge de serrage.

La seule différence entre ces deux outils est que le rivet pétale ne perd pas sa tête, contrairement au modèle éclaté dont la tête est perdable, une fois qu’il est serti. De surcroît, les branches du rivet pétale ne sont pas coupantes.

Enfin, vous pouvez opter pour le rivet de structure. Ce type de pièces est généralement utilisé pour sertir les supports qui doivent supporter de lourdes contraintes. Ici, le clou est fixé au corps, ce qui permet d’avoir un ensemble résistant et étanche au ruissellement étanche. C’est d’ailleurs pour cette raison que c’est le rivet le plus utilisé dans le domaine de l’automobile et de la ventilation.

utilisation de rivets

Tenez compte du matériau utilisé pour la fabrication du corps du rivet

Tous les rivets ne sont pas conçus avec le même matériau. Certains modèles sont faits en aluminium, d’autres en acier, en inox ou en cuivre. Pour faire un choix parmi les différents matériaux disponibles sur le marché, vous devez tenir compte de la matière de la pièce que vous voulez fixer.

Vous aimerez aussi :  Tondeuse : combien de temps tient un moteur Briggs & Stratton ?

Si vous utilisez certains matériaux avec d’autres, vous accélérerez le processus de la corrosion. Si vous devez assembler des supports en aluminium par exemple, il n’est pas recommandé d’utiliser des rivets en aluminium, car cette association présente une faible résistance à la corrosion. En revanche, avec une pièce en cuivre, le rivet en aluminium offre une forte résistance à la corrosion.

Pour ne pas faire une association qui présente une résistance faible à la corrosion, évitez de fixer des pièces et des rivets conçus avec le même matériau.

Considérez la forme de la tête

La tête du rivet est différente d’un modèle à un autre. En fonction du type de rivet, la tête peut être ronde, de forme bombée ou fraisée. Le choix de la tête de cet outil dépend des matériaux à fixer. L’épaisseur totale de la pièce à sertir est aussi un point important à prendre en compte pour choisir la tête du rivet.

Si vous choisissez un rivet trop long pour une pièce avec une faible épaisseur, l’assemblage ne sera pas résistant. En revanche, un rivet trop court ne vous permettra même pas de sertir la pièce. La résistance à la traction et au cisaillement du rivet est aussi un élément à prendre en compte.