Tout savoir sur la culture et l’entretien de pourpier vivace

129
entretien pourpier vivace

Rien de plus plaisant que d’avoir des magnifiques plantes fleuries dans son jardin. Alors que vous êtes à la recherche de beaux végétaux colorés pour l’été, les pourpiers ne risquent pas de vous décevoir. Que vous soyez un amateur ou un professionnel du jardinage, suivez ce guide pour découvrir l’entretien pourpier vivace.

Le pourpier, kesako ?

Le pourpier vivace, de son nom scientifique « Delosperma », désigne une plante florifère de jardin. De type gazonnant et rampant, ce végétal figure parmi les bordures de jardin par excellence.

Plusieurs couleurs tropicales sont au rendez-vous :

  • blancs,
  • rose,
  • violet,
  • orange,
  • jaune
  • et rouge.

Certains spécimens affichent deux coloris à la fois. Il convient de noter que le pourpier vivace figure parmi les plantes de jardin les moins chères sur le marché.

Le pourpier est également appelé belle d’un jour ou herbe sauvage. Le soleil du bon matin fait éclore ses bourgeons. Raison pour laquelle la période de floraison s’avère principalement en été. Associez le pourpier vivace avec des plantes qui supportent la chaleur. Vous pouvez par exemple le planter autour des palmiers ou autres plantes exotiques.

Entretien pourpier vivace

L’entretien pourpier vivace s’avère facile même pour les débutants en jardinage. Notez quelques conseils pour embellir rapidement votre pelouse, terrasse ou balcon en période estivale.

entretien pourpier vivace

Sol

La plante requiert peu de soins. Elle pousse dans tous les types de sol. Vous n’avez pas forcément besoin d’utiliser des engrais riches en éléments nutritifs pour optimiser le développement de la plante. Vous pouvez planter le pourpier vivace dans la terre calcaire, argileuse, siliceuse ou même sableuse. Le sol ordinaire s’avère également convenable.

Arrosage

Comme le pourpier figure dans la catégorie des succulentes provenant de l’Afrique, ses feuilles gardent de l’eau. La plante requiert ainsi peu d’arrosage. Elle s’avère idéale pour les passionnés du jardinage qui n’ont pas beaucoup de temps pour les entretiens. Un arrosage d’une à deux fois par semaine s’avère suffisant. Il est conseillé de procéder à l’arrosage au bon matin ou à la fin de l’après-midi.

Désherbage

Le pourpier pousse assez rapidement. Il peut être entouré de mauvaises herbes sans que vous n’ayez le temps de le remarquer. Sachez que les herbes ralentissent le bon développement du végétal. Vous devez ainsi procéder à un désherbage régulier, voire une fois toutes les deux semaines par exemple. Utilisez un couteau de jardin pour faciliter votre tâche.

Précautions

Lors de l’entretien pourpier vivace, portez des gants de jardin. La plante peut parfois abriter des araignées rouges. Il est bon de savoir que les maladies courantes de cette plante s’avèrent le pythium et le rhizoctonia. Ce sont des champignons qui entraînent la pourriture des végétaux.

Nettoyage

Tout au long de l’été, vous profiterez de jolies fleurs de couleurs vives. Afin d’encourager la plante à renouveler ses fleurs, il est recommandé d’enlever les fleurs fanées à la fin de l’après-midi. Afin de profiter des touffes importantes, plantez le pourpier dans un contenant volumineux. Vous pouvez également miser sur la plantation dans le sol du jardin.

entretien pourpier vivace

Plantation du pourpier vivace en contenant

Alors que vous n’avez pas assez d’espace dans votre jardin, décorez votre balcon ou véranda avec le pourpier vivace. Investissez pour des magnifiques pots rectangulaires en argile ou en PVC. N’oubliez pas de percer le contenant pour une bonne évacuation de l’eau. Misez sur un sol qui rassemble de la terre cuite, du sable et des petits graviers. Sans oublier de poser des billes d’argiles au fond du pot de fleurs.

Conserver le pourpier vivace en hiver

Le pourpier vivace peut perdre sa beauté dès le début de l’hiver. Il est possible de remarquer la détérioration de la plante vers la fin de l’automne. Alors que vous souhaitez préserver vos pourpiers, enlevez-les du sol. Les plantes doivent être placées sous un abri : sous une serre ou encore sur le balcon. Il suffit de trouver l’endroit qui n’est pas directement attaqué par la neige.

Vous aurez ainsi à prévoir des pots pour accueillir les pourpiers pendant l’hiver. Au début du printemps, vous pouvez remettre les plantes dans le sol du jardin. Vous pouvez profiter de l’hiver pour le bouturage de cette plante. Il suffit de couper une tige lignifiée d’environ 10 cm. Retirez les feuilles sur le bas, puis, plantez chaque tige dans un sol qui rassemble du terreau et du sable.

Vous devez toutefois savoir que le pourpier vivace reste résistant au froid, à une température de -10°C au minimum. Dans le cas où vous n’avez pas assez de temps pour déplacer les plantes, elles ne risquent pas de mourir sous l’effet du froid.

L’entretien pourpier vivace connaît une petite modification en saison hivernale. Misez sur un arrosage d’une ou deux fois par mois. L’eau devrait présenter une température de 20°C en moyenne pour éviter de fragiliser les feuilles.