Les principales caractéristiques d’un escalier intérieur moderne

291

Le rôle de l’escalier intérieur moderne va bien au-delà d’une simple construction permettant d’aller d’un étage à un autre. C’est également un élément central de décoration. C'est l’une des premières choses que vous pouvez remarquer en entrant dans un nouvel espace. Ce guide vous présente toutes les différentes caractéristiques de ce type d'escalier.

Les modèles d’escalier intérieur moderne

Il existe deux grandes catégories d’escalier interieur moderne, à savoir les modèles ouverts et ceux fermés. Un escalier fermé est composé des marches et des contremarches alors que le modèle ouvert ne possède que des marches. L’escalier ouvert peut également être défini comme un modèle avec un unique mur sur le côté. Celui fermé est en revanche entouré par des murs ou des rampes des deux côtés.

Ces deux modèles peuvent être droits ou à plate-forme. Le modèle droit sert à relier deux étages et n’est pas conçu en virages ou paliers. Quant aux escaliers à plate-forme, ils possèdent des paliers qui servent de passerelles entre les sections lorsque vous voulez changer de direction.

Il existe aussi des escaliers en forme de L et U. La première forme possède un virage et un unique palier. Il peut être en double L et disposant de deux virages ainsi que deux paliers. La deuxième forme possède deux virages et un palier. Contrairement au modèle droit, vous pouvez découvrir également des escaliers en courbes. Le plus connu parmi ces derniers est l’escalier en colimaçon qui s’enroule sur lui-même.

La terminologie des escaliers intérieurs modernes et leur dimension

Il existe plusieurs terminologies pour les escaliers internes modernes.

Contremarche

Elle représente la section verticale entre deux marches d’un escalier. Sa hauteur est comprise entre 5’’ et 8’’ et en majorité, elle varie entre 7’’ et 7,5’’.

Marche

C’est la section horizontale de chaque pause d’un escalier sur laquelle vous pouvez mettre le pied. La largeur des marches et la hauteur de chaque contremarche sont les principales dimensions de l’escalier.

Nez

Pour la plupart des escaliers intérieurs modernes, la bande de marches couvre l’extrémité de la contremarche.

Giron

C’est la profondeur de la marche moins son nez. Il doit varier entre 8 ¼’’ et 14’’. La majorité des escaliers possèdent un giron qui varie entre 9 ¾’’ et 10 ½’’. Pour calculer le giron, divisez la longueur totale de l’escalier par le nombre de marches.

Hauteur de l’escalier

Elle représente l’espace vertical entre chaque marche d’un escalier et le plafond suspendu ou toute autre surface fermée au-dessus. En règle générale, la hauteur d’un escalier intérieur moderne doit osciller entre 6’’ et 8’’.

Limon

Il s’agit d’une planche située de part et d’autre d’un escalier. Il sert de support aux contremarches et aux marches. La longueur et la largeur des limons sont des mesures essentielles à prendre en compte.

Rampes

Encore appelés garde-corps, ils sont de longs morceaux de bois ou de métal penchés qui courent le long d’un escalier. Ils aident les utilisateurs à monter et descendre.

Écoinçon

C’est le terme utilisé pour désigner l’enceinte triangulaire en dessous d’un escalier. Ce vide peut être utilisé comme un placard de rangement.

Main courante

La main courante est la pièce qui longe la ligne de volée. Elle sert à maintenir votre équilibre lorsque vous montez ou descendez de l’escalier. Elle est située à un minimum de 36’’ au-dessus du nez de la marche. En ce qui concerne l’espace entre le mur et la main courante, il est souvent limité à 15/8’’.

Une main courante est obligatoire pour tous les escaliers ayant au moins trois contremarches avec une largeur qui n’excède pas 43’’. Dans le cas où la largeur serait supérieure, installez des mains courantes des deux côtés de l’escalier. Pour un escalier cloisonné, la main courante se dépose sur des supports muraux.

Le garde-corps

Il se situe le long des côtés ouverts de l’escalier dans le but d’anticiper les chutes. La hauteur minimale doit être de 35’’ tout autour des ouvertures et sur les marches. L’espacement entre les barreaux ne doit en aucun cas dépasser 4’’.

Les dimensions des escaliers intérieurs modernes

Le calcul du rapport marche-contremarche est indispensable pour la réalisation des escaliers intérieurs modernes. En général, la somme de deux contremarches et d’une marche doit être égale à 24 - 25’’. Pour cela, un escalier avec des contremarches de 6’’ requiert des marches de 12’’. Un escalier présentant des contremarches de 7’’ doit avoir des marches de 10½’’. Ces dimensions sont valables pour les dimensions d’escaliers droits en forme de L et de U.

Le nombre de contremarches dans un escalier se calcule en divisant la hauteur de l’escalier par la hauteur de la contremarche. À titre d’exemple, un escalier de 105" de hauteur peut posséder des contremarches de 15 x 7’’. Si vous utilisez des dimensions d’escalier droit (U ou L), prenez en compte les paliers en soustrayant une ou plusieurs contremarches.

Sachez aussi que la profondeur et la largeur de la marche sont des dimensions capitales de l’escalier. Pour calculer la profondeur de la marche, divisez la longueur totale de l’escalier par le nombre d’étapes.

Assurez-vous que l’escalier soit suffisamment large pour le passage de deux personnes et le déplacement aisé des meubles. Optez donc pour une largeur minimale de 3''. Ces dimensions peuvent être utilisées pour les calculs lors de l’installation des limons d’escalier à l’intérieur moderne.