Mur de soutènement de jardin, 7 erreurs à éviter

139
mur de soutènement jardin

Pour les maisons qui se trouvent sur les terrains en pente ou sur une colline, le mur de soutènement jardin est fortement conseillé aux propriétaires. Ce genre de mur est non seulement beau sur le plan esthétique, mais il protège aussi l’ensemble du terrain contre les érosions. De plus, il permet de faire une transformation d’un terrain en haute altitude en un espace utilisable, ce qui est avantageux aux propriétaires, car cela peut lui faire gagner plus d’espace. Pour réaliser un mur de soutènement, voici les 7 erreurs à éviter pour vous aider à rester dans la norme de la construction.

Ne pas s’informer sur les règles en vigueur de la ville, concernant ces types de construction

Tout d’abord, avant toute sorte de construction, il est important de connaître les règles en vigueur d’un pays, ou d’une ville. Pour ce faire, il suffit de vérifier ce qui est dit dans votre région par rapport au mur de soutènement. En général, pour les murs qui soutiennent de grands arbres, des structures porteuses, et les murs hauts, sa conception doit être obligatoirement réalisée par un ingénieur et un professionnel dans le métier de construction.

Ensuite, il faut prendre en compte des articles de loi qui parlent des murs entre voisins pour éviter les problèmes.

Ne pas élaborer un plan

N’oubliez pas aussi l’étape où il faut dessiner un plan, qui va permettre de faire une estimation de la forme de votre clôture. Il vous aide aussi à déterminer la quantité des matières que vous devez utiliser, et de définir les matériaux à utiliser pendant la construction. Cette phase permet également de déterminer en avance la longueur et la hauteur du mur.

Pour plus de sécurité, il est nécessaire de faire un plan, car c’est dedans que va être marqué le schéma du circuit électrique et la plomberie de la propriété. Une fois que ce plan est observé par les ouvriers, les travaux peuvent commencer sans crainte.

Négliger l’analyse du mur de soutènement jardin

Notons que la construction d’un mur de soutènement nécessite une analyse approfondie. Elle peut sembler être facile à faire. Cependant, s’il est mal construit, il peut se briser comme un bloc de glace et peut entraîner beaucoup de dégâts !

Vous pouvez observer les murs de soutien de votre entourage, puis en tirer quelques leçons de votre observation. Après cette dernière, vous avez peut-être vu que les murs sont d’une forme plus arrondie que droite. Cela est pour avoir plus de texture et de dimension à votre cour, donc il faut oser faire des courbes.

N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel dans le domaine si vous ne vous sentez pas capable !

Notons que le choix dépend de votre préférence, et de la structure de votre future maison.

mur de soutènement jardin

Choisir le mauvais matériau pour la construction

Si vous voulez obtenir un mur de support bien construit, c’est-à-dire sans défaut, nous vous conseillons d’utiliser le bon matériel. Pour cela, vous pouvez acheter des gravillons, des briques, des bois, des blocs, ou des parpaings en bon état. Il est quand même à souligner que la réalisation d’un travaux de ce genre et le choix des matières doit dépendre du budget du propriétaire de terrain, son choix, et du devis que l’ingénieur et les ouvriers annoncent.

Dans le cas où vous voulez construire vous-même le mur de soutènement jardin, nous vous conseillons de choisir des matériaux tels que les blocs de béton et les pierres. Il est à souligner que si vous optez pour un mur de soutènement en bois, les risques de destruction rapide par les termites sont probables, car ces ravageurs constituent un
réel danger à la résistance et à la stabilité du mur. De plus, c’est une mauvaise idée de combiner le bois avec le sol humide, car cela fait accélèré le pourrissement du bois et provoque des attaques fongiques.

Ainsi pour éviter ces problèmes que nous avons cité précédemment, il vaut mieux que vous utilisez des bois qui sont préalablement traités.

Oublier la planification de sortie d’eau

Il est inscrit dans la loi en général que le mur de support d’un terrain sous une pente doit avoir obligatoirement un drainage. Cela est dû à l’accumulation d’eau dans le cas d’une forte précipitation et qui peut provoquer de ce fait de nombreux dommages dans le propriété. En effet, cela peut causer le pourrissement rapide des matériaux.

Donc pour éviter ce genre de problème, voici trois moyens pour construire un bon drainage :

  • La première méthode est de faire un remballage de gravier derrière et sous le mur de soutènement qui doit être de 10 cm d’épaisseur pour 1 mètre de hauteur de mur.
  • Ensuite, il est aussi possible d’installer un tuyau perforé au fond du mur de soutènement de la cour avec un tissu de drainage qui va permettre à alimenter la sortie d’eau pluviale. Il est à souligner que ce tissu permet d’éviter que la canalisation soit bouchée à chaque fois que vous creusez.
  • Pour terminer, la 3è moyen est de trouer le mur pour permettre à l’eau de
    s’écouler à travers des troues.

Négliger la mise à niveau du mur de soutènement jardin

Après tous ces conseils, il est temps de parler de la construction elle-même, maintenant. Il est à savoir que la base de chaque construction est la fondation, qui est une étape très importante. Ainsi, pour le mur de soutènement, la mise à niveau commence sous le niveau du sol, avec une bonne base, qui doit être composée au minimum de 150 mm de sable et de gravier compactés. Cela permet d’obtenir un mur de soutènement jardin, très solide et résistant face aux intempéries.

Donc, pour le faire, il faut débuter par le creusage de plusieurs centimètres sous le niveau
du sol préalablement suivie de l’entassement de la terre au niveau. Puis avant d’ajouter les pierres ou les blocs, il faut remplir la surface. En fait, la couche primaire donne le ton du reste du mur, voilà pourquoi il faut toujours vérifier que chaque rangée soit de niveau égal.

Il est à savoir que tout cela permet le maintien d’un mur solide et bien équilibré. De plus, il permet d’obtenir une finition uniforme et cohérente. Pour achever le travail, afin d’avoir une rendu plus esthétique et pour éviter l’érosion du sol, le posage de gazon est la solution parfaite.

mur de soutènement jardin

Ne pas imperméabiliser du mur de soutènement

Même si le mur de soutènement de jardin est composé d’un système de drainage bien réalisé, le mur doit être imperméable pour pouvoir réduire le taux de pression et d’accumulation d’eau présent dans la construction. Cela permet de garantir la protection de l’arrière du mur contre l’humidité. Il est donc à éviter de décolorer le mur pour ne pas permettre une infiltration rapide de l’humidité dans la face du mur et ensuite affecter son intégrité.

Voilà pourquoi, il est essentiel de recommander l’utilisation d’une membrane
étanche au dos de la paroi du mur. Ces matières ressemblent à ce que nous utilisons sur le mur du sous-sol. Une fois que tous ces conseils sont suivis à la lettre, vous ne devrez plus avoir de souci pour la construction de votre mur support de jardin.

Pour finir, si vous choisissez des blocs de béton, vous pouvez ajouter des dalles de pierre pour donner plus de valeur à votre jardin. Mais sachez que vous pouvez également choisir des éléments naturels pour la construction de votre mur de soutien comme les roches organiques. Quant au forme de l’emplacement de chaque brique ou pierre, le choix dépend de votre préférence, vous pouvez par exemple opter pour la forme incurvée, ou alignée. Il est aussi possible de créer un petit espace de détente ou de salon avec ce genre de mur dans votre jardin.

Bref, nous espérons que ces conseils pourront vous aider. Pour bien réussir la construction de votre mur de soutènement jardin, il peut être judicieux de le confier à un professionnel.