Pose de grillage souple sur poteau bois, les secrets de la réussite

89

Comment faire la pose de grillage souple sur poteau bois ?

Après l'acquisition d'une parcelle, il importe de la délimiter avec une clôture. Il peut être question d'un projet d'élevage d'animaux dont la sécurité est importante. Dans ce cas, une clôture en grillage souple sur poteaux en bois est l'option convenable. Comment réussir la pose d'une telle clôture ? Découvrez-le ici.

Prise de dimensions

Une clôture, quelle que soit sa nature, est un élément nécessitant une attention particulière en ce qui concerne sa configuration. Qu'il s'agisse d'une prairie pour chevaux, d'un enclos pour animaux d'élevage ou d'une clôture séparative, les mesures doivent être précises. La première dimension à déterminer est la longueur totale du périmètre à encadrer.

Cette étape permet de déterminer la longueur de grillage à utiliser ainsi que le nombre de poteaux. Après la mesure de la longueur totale, il faut choisir la hauteur que doit avoir la clôture. Pour une pose grillage souple sur poteau bois, elle prend en compte les attentes particulières et de certains critères de sécurité. Il faudra à présent déterminer le nombre de barrières d'entrée et calculer la largeur de chacune d'elles.

Calcul de la hauteur des poteaux

La hauteur des poteaux dépend du type de clôture envisagé. Lorsqu'il s'agit d'une simple clôture séparative, un grillage de 1 m de hauteur est idéal. Par contre, s'il s'agit d'un espace pour l'élevage, une hauteur supplémentaire sera prévue pour l'installation du fil barbelé. Ce dernier a pour rôle de renforcer la sécurité des animaux.

Pour déterminer la hauteur des poteaux, il est nécessaire de considérer la partie apparente et celle enterrée sous terre. La partie enterrée représente idéalement 1/3 de la hauteur totale du poteau. La partie visible représente les 2/3 de la hauteur totale.

Vous aimerez aussi :  Meuble rustique : comment le relooker ?

Le choix des poteaux

La pose grillage souple sur poteau bois demande une attention particulière lors du choix des poteaux. Il est important de savoir que les piquets de tête de ligne et d'angles diffèrent des piquets intermédiaires.

Les piquets de tête de ligne et d'angles

Les piquets de départ de ligne et d'angles ont un grand rôle à jouer. En effet, ces poteaux sont solides et très résistants pour supporter les tractions durant le travail. Il est donc recommandé d'opter pour des poteaux de 20 m de diamètre pour le départ de lignes et angles. Lorsqu'un côté de la clôture mesure plus de 20 m linéaires, il importe de recourir à des jambes de force.

Les jambes de force et tendeurs supplémentaires ont pour rôle de renforcer les poteaux de départ de ligne et d'angles. Ces poteaux étant pratiquement les éléments qui encaissent les pressions des diverses tractions, ils doivent être bien fixés et renforcés.

La pose de jambes de force

La jambe de force est posée dans l'alignement de la clôture, dans le sens contraire à la traction du fil. Une fois dans le sens opposé à celui de la traction du fil, la jambe de force doit être calée. Le calage lui permet d'être tenace et plus résistante. À présent, avant de passer à la pose grillage souple sur poteaux bois, il faudra y ajouter les piquets intermédiaires.

Les poteaux intermédiaires font idéalement 2 fois moins le diamètre des poteaux de départ de ligne et d'angles.

L'installation de la clôture

Il faut passer par le choix de l'essence de bois, la pose des piquets et celle du grillage. Tout cela détermine la durée de vie de l'installation.

Vous aimerez aussi :  Comment fabriquer une table basse en palettes ?

Le choix de l'essence de bois

Pour la pose grillage souple sur poteaux bois, il est conseillé de bien choisir l'essence de bois de sa clôture. Le bois se détériore naturellement avec le temps une fois en contact de l'eau ou de la terre. Ainsi, il est primordial d'opter pour une essence beaucoup plus résistante. En voici quelques exemples :

  • le chêne ;
  • l'acacia ;
  • le châtaignier, etc.

Ces types de bois sont très résistants lorsqu'ils sont purgés de leur aubier.

La pose des piquets

Pour la pose des piquets, deux solutions s'offrent au maître d'ouvrage. La pose peut se faire manuellement ou de façon mécanique. Pour la première option, la pioche sera l'outil de base pour creuser les trous. Cependant, pour des terrains difficiles, il faudra se servir d'une barre à mine. Ensuite, à l'aide d'une masse, il faudra enfoncer les poteaux dans les trous.

Lorsque le terrain est difficile tel qu'un terrain rocheux, la technique mécanique intervient. Les outils pneumatiques ou thermiques serviront à réaliser les trous pour y poser les poteaux.

La pose du grillage

La pose grillage souple sur poteau bois se termine par l'enveloppement de la structure. Après avoir planté les piquets, il est à présent temps de dérouler le grillage. Cela se fait de façon à mettre la partie de la maille la plus réduite contre le piquet. Pour cette étape, le grillage se déroule à l'intérieur de l'enclos. Il est ensuite redressé et fixé au poteau de départ de ligne.

Il est enfin déroulé progressivement sur les poteaux intermédiaires. Il faudra lier le grillage aux poteaux à l'aide de crampillons crantés galvanisés pour qu'il résiste à la corrosion.