Réaliser des travaux de rénovation en copropriété

87
Réaliser des travaux de rénovation

Rénover une partie de son habitat ou rénover toutes les pièces de la maison n’est pas réservé qu’au logement individuel. Si vous habitez dans un appartement, sachez que la réalisation des travaux de rénovation est également possible. Découvrez les types de travaux éligibles en appartement, les aides proposées ainsi que les étapes à suivre dans la réalisation.

Quels travaux de rénovation faire dans les parties communes ?

Dans le but d’améliorer les performances en matière d’énergie de votre logement, il est important de réaliser des chantiers plus larges sur toute la superficie. En copropriété, c’est une toute autre histoire. Les travaux ci-après sont possibles en copropriété :

  • Des travaux de rénovation de claustration thermique de la toiture, des murs vers l’extérieur, des murailles vitrées en substitution de fenêtres ;
  • Des travaux d’agencement, de réparation ou d’échange des techniques de réchauffage ;
  • Des travaux de rénovation sur l’isolation du canal de réchauffage commun;
  • La substitution de la technique courante de ventilation.

Les financements  possibles  pour une communauté

En cas de travaux dans les parties communes de toute la communauté, les aides ne sont pas attribuées à titre particulier. Elles sont proposées à toute la copropriété. Vous pouvez consulter www.plans-maisons.com pour davantage informations.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

Le CITE est un soutien permettant de soustraire partiellement vos frais de votre attestation d’impôt, même en cas de travaux communs avec votre communauté. Vous avez la possibilité d’en jouir aussi sur vos projets particuliers que sur les chantiers communs comme l’isolation ou encore la technique de réchauffage central. Les bénéficiaires doivent être sur une maison principale construite qui date d’un délai de deux années minimum.

Pour profiter de cette aide, vous devez juste remplir les cases concernant vos chantiers dans votre attestation d’impôt.

L’éco PTZ copropriété

Il s’agit d’un emprunt bancaire qui vous servira au financement pour vos chantiers de construction. Le CITE est un soutien permettant de soustraire une partie de vos frais de votre déclaration d’impôt personnel, même en cas de travaux communs avec votre copropriété. Pour une copropriété, il est conseillé de faire la demande en commun.

Pour l’obtenir, tous les résignataires doivent faire de leur logement une résidence principale. En plus, cet habitat doit être réalisé sur un délai de deux ans minimum. Une fois ces prérequis remplis, il vous suffit de fixer une entrevue avec votre banque pour conclure le prêt.

travaux en copropriété

La TVA réduite

Comme pour les particuliers, une copropriété a également la chance de profiter de 5,5% de TVA pour les travaux communs.

Ce taux s’appose immédiatement sur votre relevé si vous investissez pour une rénovation énergétique. Aucune démarche n’est requise.

Quelles sont les étapes à suivre pour les travaux en copropriété ?

Pour mener à bien des travaux de rénovation, il est nécessaire de suivre à la lettre les étapes suivantes.

  • Faire un bilan de performance énergétique ou DPE

Cet audit énergétique a pour objectif de réaliser un bilan de l’immeuble. Ce bilan vous permet également d’anticiper les difficultés douteuses. En copropriété, la réalisation du DPE dépend du résultat d’un vote.

  • Exposer le DPEen conseil général

L’assemblée générale a pour but de bien considérer la situation afin de décider. Il est possible de suivre un projet de chantiers d’épargnes d’énergie, de faire des travaux non planifiés ou voire abandonner les éventuels travaux.

  • Décider de la concrétisation du projet

Dans le cas où toute la communauté serait du même avis pour la réalisation des travaux, plusieurs possibilités s’imposent. Soit l’adoption d’un projet bien élaboré du chantier, soit la conclusion d’une clause de performance en matière d’énergie ou le lancement dans les chantiers. Pour cette option, le conseil de la communauté doit rivaliser différentes sociétés puis faire un vote.

  • Émarger une clause avec une société

Une fois que toute la communauté manifeste leur accord, la fédération fera en sorte de collaborer avec la société votée par la majorité. Après cette étape, le chantier pourra commencer.

Vous pouvez enfin entamer les travaux. Le syndicat doit garantir par tous les moyens le bon déroulement de ces chantiers. Il doit aussi aviser toute la communauté des sentences retenues en conseil général.

  • Percevoir l’achèvement du chantier

A la finition du chantier, la fédération de la communauté doit contrôler et superviser que tout soit conforme. Dans le cas contraire, les cautions légales peuvent jouer afin de bénéficier d’un dépannage.