Vico Magistretti et l’histoire de la lampe Atollo chez Oluce

0
66
atollo-large

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à un de nos sujets préférés : notre rubrique consacrée aux icônes du design. Nous allons vous en dire plus sur le concept de la lampe Atollo, perfection des formes et de l’élégance, conçue par Vico Magistretti pour Oluce.

Dans le panorama du design italien et international, il n’y a peut-être pas de lampe plus emblématique que l’Atollo, conçue en 1977 par Vico Magistretti et produite par OLuce. Cette lampe iconique a remporté le prix Compasso d’Oro en 1979 et fait partie de la collection du Moma de New York, ainsi que d’autres musées prestigieux dans le monde, depuis la même année.

Le concept : Une question de formes

Un cylindre, un cône et un hémisphère : c’est ainsi que Vico Magistretti, en 1977, a interprété et révolutionné le design classique de l’abat-jour, en le cristallisant dans une lampe entièrement nouvelle, sculpturale, élégante et polyvalente. Par sa géométrie, il représente bien le style et le goût des années où il a été conçu, et pourtant, même aujourd’hui, il ne semble pas daté.

L’exercice rempli par Vico est ici réussi avec une élégance certaine. Les proportions de cette lampe sont juste parfaites, les matières savamment choisies et l’éclairage en lui-même sont splendides. Pour avoir plus d’informations sur la lampe Atollo, n’oubliez pas de découvrir les quelques modèles limités sortis pour les 40ans de cette œuvre.

…et l’équilibre

On peut dire que l’Atollo, tout en racontant l’histoire des années 70, est devenue un nouvel archétype de lampe de table, dont sont issues de nombreuses autres lampes contemporaines. Pourtant, l’étonnement suscité par cet hémisphère, qui semble se maintenir comme par magie au sommet du cône, est difficile à imiter.

Le créateur a souhaité ici apporter une pièce aérée et hors du commun. Rappelons qu’à l’époque cette lampe a tout simplement révolutionné une partie de l’industrie du design.

Magistretti et le souci du détail

Vico Magistretti, qui était à l’époque le principal concepteur et directeur artistique de l’éditeur de lampe italien OLuce, avaient imaginé la partie inférieure comme une colonne de soutien pour la coupole supérieure, et donc suffisamment grande pour donner de la stabilité à l’ensemble. À l’origine, il existait deux versions : l’une en aluminium laqué et l’autre en verre opalin. L’objectif était de créer une lumière douce et diffuse, une lumière qui meuble et crée une atmosphère particulière où qu’elle soit placée.

Une lampe polyvalente

Dans le salon, dans le bureau, dans la chambre à coucher ou dans un hall d’entrée : il est surprenant de voir comment cette lampe s’adapte à toutes les pièces de la maison, grâce aussi aux variantes disponibles. La lampe Atollo est désormais disponible en trois tailles différentes et en différentes finitions : métal doré, blanc ou noir et verre opale.

Bien entendu le prix de la lampe dépendra de la taille choisie et de la finition. Ainsi pour une lampe Atollo small en verre opalin vous pourrez compter un peu plus de 600€. Pour le modèle large en bronze il vous faudra débourser un peu plus, son prix se situe légèrement au-dessus de 1600€.